La CJUE siffle la fin de la partie pour les marchés de prestations de services juridiques de représentation en justice des acheteurs publics par les avocats.

La CJUE siffle la fin de la partie pour les marchés de prestations de services juridiques de représentation en justice des acheteurs publics par les avocats.

Publié le : 25/02/2020 25 février févr. 02 2020

Par un arrêt du 6 juin 2019 (P.M., et al. c/ Ministernaad, aff. C-264/18), la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) a jugé qu'en matière de représentation devant les juridictions, la relation entre un acheteur public et son avocat est obligatoirement régie par une relation intuitu personae et une confidentialité la plus absolue. Ce type de marché doit donc être exclu du champ d’application de la directive 2014/24/UE.

Elle estime que la relation intuitu personae et le respect de la confidentialité absolue ne sont possibles qu’à travers le libre choix de l'avocat et elle précise que le rapport de confiance qui unit le client à son avocat rend difficile la description objective de la qualité attendue des services à couvrir dans un avis d'appel public à la concurrence.

Elle indique également que la confidentialité de la relation entre l'avocat et son client, dont l'objet est de sauvegarder le plein exercice des droits de la défense et la nécessaire confiance qui doit exister entre eux pourraient être menacées par l'obligation, pour le pouvoir adjudicateur, de préciser les conditions d'attribution d'un marché de prestations juridiques ainsi que la publicité qui doit être donnée à de telles conditions.

Elle en conclut que la représentation contentieuse d'un acheteur public devant les juridictions, nécessairement fondée sur les principes ci-dessus rappelés, exclut tout processus de publicité et de mise en concurrence.

Ainsi, la décision du Conseil d'Etat du 9 mars 2016 n° 393589, qui avait validé l'inclusion dans le champ d'application de la commande publique des services de prestations juridiques ayant pour objet la représentation en justice de pouvoirs adjudicateurs, est aujourd'hui caduque. 

L’obligation qui pèse sur tout acheteur public de définir publiquement ses besoins et les critères de sélection des offres est contraire, selon la CJUE, à l'exigence de confidentialité de la relation entre l'avocat et son client.
Il n'est donc désormais plus possible pour un acheteur public de recourir à un marché public de prestations juridiques pour contracter avec un avocat chargé de défendre ses intérêts devant les juridictions.

Le droit communautaire primant sur le droit interne (CE, Ass. 20 octobre 1989, Nicolo, n°108243), il appartient aux acheteurs publics de tirer les conséquences de cette décision de la CJUE sur les contrats en cours

Jean-Philippe LACHAUME
Avocat au barreau de Poitiers, spécialiste en droit public, associé de la SCP d’avocats TEN France, .

Historique

<< < ... 16 17 18 19 20 21 22 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.