L’importance de l’intelligence artificielle dans les contrôles fiscaux

L’importance de l’intelligence artificielle dans les contrôles fiscaux

Auteur : Laurent Aide – Avocat Associé
Publié le : 22/07/2022 22 juillet juil. 07 2022

L’intelligence artificielle est aussi utilisée dans le domaine de la fiscalité ! Elle permet de repérer d’éventuels cas de fraude fiscale. Et l’administration y recourt de plus en plus … 


En 2021, 44,1 % des contrôles fiscaux ont été programmés grâce au datamining ! Depuis son introduction en 2018, l’intelligence artificielle prend en effet une importance grandissante dans le cadre de la programmation du contrôle fiscal (datamining), soit environ 10 points de pourcentage en plus par an.


Qu’est-ce que le datamining fiscal ?


Dans le domaine de la programmation du contrôle fiscal, l’intelligence artificielle consiste à recouper, par des méthodes informatiques et mathématiques, différentes données dont dispose la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP).

Le recours croissant au Datamining est le corollaire du perfectionnement des techniques informatiques mais également du développement des bases de données à la disposition de l’Administration. Il peut s’agir notamment des récentes bases issues des plateformes en ligne comme « Le Bon Coin », des réseaux sociaux ou bien encore de la détection aérienne de piscines qui ne sont pas déclarées.

Comment s’applique-t-il ?


L’Administration fiscale a mis en place un service national appelé « Ciblage de la fraude et valorisation des requêtes » (CFVR) composé de « data-scientists », c’est-à-dire d’experts en informatique. Ils s’appuient sur un outil d’intelligence artificielle dénommé « Galaxie ».

Ce service a pour mission l’analyse prédictive des dossiers à potentiel frauduleux, c’est-à-dire la recherche de personnes physiques ou morales n’ayant possiblement pas respecté la réglementation fiscale. En présence d’anomalies, les services du contrôle fiscal procèdent à une étude du dossier fiscal depuis leur bureau et, si des informations complémentaires sont nécessaires, ils peuvent enclencher des procédures de contrôle plus lourdes.

À ce titre, en 2021, la Direction Générale des Finances Publiques s’est dotée d’un Pôle National de Contrôle à Distance (PNCD) ayant pour objet le contrôle fiscal à distance des particuliers grâce à l’intelligence artificielle. Elle prévoit d’ouvrir cinq autres Pôles de Contrôle à Distance d’ici à 2023.

Vous faites l’objet d’un contrôle fiscal ? TEN FRANCE vous accompagne !


Laurent Aide – Avocat Associé  
Droit des Sociétés – Droit Fiscal et Douanier
laide@tenfrance.com
05 49 55 59 90

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.